Hommage a KARIM LAKHDARI

Notre cher Karim,

Nous avons commémoré ce Mardi  le 40eme jour de ton décès, nos pieuses prières t’accompagnent, ta place au paradis.
Repose en paix cher Karim.
Adh felak yaafou rebi inchaallah.

Tu nous as quitté le 3 Août 2018 et notre souffrance s’accroit de jour en jour.

Tu venais de fêter ton cinquantième anniversaire le 14 juillet.

Tu as laissé une femme admirable et deux beaux jumeaux Harper et Nicholas.
Tu as rejoint notre père Ahmed parti très jeune. Il avait 37 ans. Tu avais seulement 5 ans, je ne sais pas si tu as conservé beaucoup de souvenirs de lui.

C’était un homme d’exception !

A son âge il avait déjà vécu plusieurs vies et les gens qui l’ont connu s’en souviennent encore 45 ans après.

Il est parti trop tôt. Comme toi Karim.

Tu es parti aux États Unis à l’âge de 17 ans. Accueilli par les Johnson, ta famille américaine, tu t’y es patiemment, courageusement construit une situation et une vie.
Après 32 ans aux U.S.A. tu n’avais toujours pas changé de nationalité (alors que légalement tu le pouvais depuis 25 ans) , tu as continué jusqu’au bout à affirmer ton Amazighité.

De ta rencontre avec ton épouse Michele sont nés Harper et Nicholas, deux beaux jumeaux qui vont fêter leur dixième anniversaire dans quelques jours.

Ta famille était ta fierté et tu travaillais très dur pour elle.

Toi aussi, Karim tu es parti trop tôt.

Lorsque Kamel et moi Hamid, sommes venus aux États-Unis, c’était pour te conduire, hélas, dans ta dernière demeure et apporter un peu de réconfort à ta femme et à tes deux garçons.

Nous avons,  tous ensemble, pu mesurer quel homme tu étais!

Les nombreux témoignages de sympathie et anecdotes, la peine profonde de tes amis, toutes les éloges te concernant nous ont donné un peu de force pour assister à tes funérailles, ô combien, douloureuses.

Pour moi, Hamid et ma femme Mina, tu as toujours été plus qu’un frère ou un beau-frère mais comme NOTRE fils. Nous nous sommes toujours comportés comme tels.

Quel grand homme tu étais Karim !!

Toutes TES familles sont fières de toi.

Tu as ainsi suivi les traces de ton père Ahmed.

Je suis sûr qu’il est fier de toi et tu es à ses côtés, auprès de tes grands-parents paternels et maternels, de Nana Nouara et de Nana Tounsia, de tes oncles, de tes tantes, et de tes cousins.
Je suis sûr que tu auras plaisir à retrouver ton oncle ‘Dada Nacer’ dont tu parlais souvent et pour lequel tu avais une affection toute particulière.
Pour mémoire, c’est lui qui a choisi ton prénom.

Adh felassen yaafou rebi inchaallah. Paix à leurs âmes

Karim est, comme nous, au carrefour de deux villages Ighil Bogni et Aourir et que notre famille est riche de cela aussi.

Ouiza te remercie pour tout le soutien et la sagesse que tu as pu lui apporter et ‘no inquiétare’ comme tu lui disais si souvent.
Elle formule pour toi cette prière : Que Dieu t’accueille en son vaste paradis et que la terre qui te recouvre te soit légère. Repose en paix Karim.

Nous profitons de cet hommage pour remercier toutes celles et tous ceux qui, en Algérie, en France, aux États Unis, nous ont honoré par leur présence, par leur appel et remercions aussi toutes les contributions apportées à la collecte organisée par les amis de Karim, lors de  cette douloureuse épreuve.

Un grand Merci à la famille de Michele pour l’organisation d’une cérémonie en Virginie.

Un grand Merci aux familles Johnson et Lacienenta, petits et grands, pour leur soutien indéfectible, leur disponibilité avant et après les funérailles à Las Vegas et leur hospitalité pendant tout notre séjour.

Nous remercions aussi nos cousines Samia et Yamina et  les Hommes de la famille pour l’organisation mise en place au Village en Algérie pour recevoir toutes les condoléances.

Hamid et Mina remercient leurs amis de l’Association Ensemble Pour L’avenir pour leur soutien constant depuis le terrible drame que nous traversons.
Nous remercions également notre communauté du village Aourir ici en France et en Algérie pour leurs nombreux témoignages de sympathie et les instances de « l’Association du Village Aourir » d’avoir répondus présents pour toi Karim, car tu fais partie à jamais de cette communauté.

Karim, nous ne pouvons pas oublier Yannick Charrière, ton ami français rencontré au lycée aux Etats Unis en 1989, qui était avec toi en juillet dernier, qui a eu la lourde charge d’annoncer à Ouiza le décès de son frère, et qui a tenu à t’honorer par sa présence à nos côtés.

Nous saluons enfin la présence de notre cousin Rabah Ait Ouslimane qui a fait spécialement le déplacement depuis le Texas pour assister à tes obsèques. Vous aviez tissé des liens ensemble dès les années 1981/1983, et que vous aviez toujours gardé le contact aux U.S.A..

Nous remercions également les témoignages d’affection et de soutien de la famille de notre Maman :  Khwali ait oufferoukh et oufferoukh imara.

Que Dieu vous préserve d’une telle peine  !!

Son épouse Michele.
Ses fils Harper et Nicholas.
Sa Maman Fatima.
Ses frères et sœur : Hamid, Lamara, Ouiza, Kamel.
Ses belles-sœurs et beau-frère : Mina, Francette, Franck, Nathalie.

Les filles de Nana Nouara : Samia et Yamina.

Les enfants de Dada Nacer et de Nana Tounsia : Tassadite, Amokrane, Farida et Nadia.

Ses neveux et nièces : Gibriel, Emeline, Arthur, Tristan, Charline, Sammy, Kenza, Farah, Ibrahim, Khalil, Zakariya.

Tu resteras à jamais dans nos mémoires et dans nos cœurs

DÉCÈS DE DA ALI OULD YAHIA

 

C’est avec une grande tristesse et une profonde émotion que nous avons appris le décès de monsieur DA ALI OULD YAHIA ( DA ALI AT YAHIA) à l’âge de 93 ans.

Ce décès est survenu hier le 25 Août  2018 à Aourir . En ces douloureuses circonstances, l’Association Village Aourir Menguellet en France, présente ses plus sincères condoléances à ses enfants (Rachid, Rosa, Nasser, Madjid, Djamel, Farida ), à ses petits enfants ainsi à toute sa famille AT YAHIA.

L’enterrement aura lieu demain, le Lundi 27 Août 2018 dans son village natal AOURIR.

AD FELAS YAEFU REBI

 

Décès de Madame Ould Ami Ouiza

Décès de Madame Ould Ami Ouiza : le 14 Avril 2018 C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de madame Ould Ami Ouiza, née Mahiou, âgée de 88 ans. Ce décès est survenu samedi 14 avril 2018, à la clinique Bizet (département 75). En ces douloureuses circonstances, l’Association Village Aourir ath Menguellet présente […] Continue reading →